Temporalites corporelles : un contre-pouvoir ?

Authors

  • Mélissa Bertrand

DOI:

https://doi.org/10.46522/CT.2023.S1.11

Keywords:

performance, corps, matière, temps, temporalité

Abstract

Loin du désir de rendre le corps toujours plus efficace, certains artistes reviennent sur la vulnérabilité et la contingence du corps. Ils mettent l’accent sur la rencontre du corps avec les matières premières et bousculent les impératifs de la performance. J’analyserai trois types de temporalités « dissidentes » calquées sur le corps de l’artiste. Premièrement, la temporalité de l’échec. Dans P.P.P., Phia Ménard jongle avec des boules de glace. Ce matériau « non jonglable » fait écho à un corps transgenre, en pleine transition sexuelle, et donc en dehors des normes de genre dominantes. La temporalité est saccadée, incertaine et parfois répétitive. La deuxième temporalité que j’analyserai est la vitesse extrême dans Feu inextinguible de Cassils. L’artiste utilise des techniques de cascades pour s’immoler sur scène pendant quatorze secondes. La performance vise à dénoncer le traitement superficiel de la violence dans les médias. La troisième temporalité est l’extrême lenteur. Je donnerai l’exemple de Tiresias, de Cassils, où l’artiste transgenre et non binaire appuie son buste nu contre un torse de glace pendant quatre heures. Un second exemple sera celui de Whitewashing où Rébecca Chaillon lave son corps noir à l’eau de Javel pour dénoncer le racisme systémique. Une transformation du corps s’opère, même si celle-ci reste imperceptible pendant la représentation.

References

CASSILS, Heather, site officiel. [En ligne]. URL : https://www.cassils.net/ (Consulté le 02 février 2023).

CHAILLON, Rébecca, 2022, « Mélissa Bertrand en dialogue avec Rébecca Chaillon : Travailler l’empathie organique », in Vivo Arts. Dépasser les binarités : représentations et performances des genres et des sexualités, pp. 1-12.

CHAILLON, Rébecca, site officiel de la compagnie Dans le Ventre. [En ligne]. URL : http://dansleventre.com/wordpress/whitewashing/ Consulté le 11 avril 2021.

FEDERICI, Silvia Beatriz, 2014 [2004], Caliban and the witch, 2., rev. Ed, New York.

GETSY, David, 2015, The Image of Becoming: Cassils’s Allegories of Transformation, MU, Eindhoven.

HALBERSTAM, Judith, 2011, The queer art of failure, Durham : Duke University Press.

LODI RIZZINI, Stefania, 2022, « Le corps en devenir : la déconstruction du sujet trans », in Vivo Arts. Dépasser les binarités : représentations et performances des genres et des sexualités.

MÉNARD, Phia, interview du 6 Mars 2015 réalisée pour la Radio Chrétienne. [En ligne]. URL : https://vimeo.com/125029336 Consulté le 06 février 2023.

NEVEUX, Olivier, 2019, Contre le théâtre politique, Paris : La Fabrique éditions.

ROUSSIAL, Cyrille, 2019, « Se positionner face aux éléments. Pour une lecture matérielle des modes d’incarnation du jonglage », in Agôn. Revue des arts de la scène, No. 8, pp.1-11.

Published

2023-10-17

How to Cite

Bertrand, M. . (2023) “Temporalites corporelles : un contre-pouvoir ?”, Theatrical Research, 4(Special), pp. 177–194. doi: 10.46522/CT.2023.S1.11.